Ne pas s'habituer au détritus

Lundi, 01 octobre 2007

En voyant la quantité incroyable de sachets, de bouteilles en plastique et d'emballages éparpillés dans nos cités et nos quartiers (cité Gérodan par exemple) j'ai pensé à créer une entreprise de recyclage ou de conversion de tous ces déchets en énergie électrique au autre, je me suis dis qu'on pourrait alimenter Guelma et sa région en énergie électrique pour une année voire plus.

Lorsqu'on s'absente pour une certaine durée et que l'on revient à Guelma, la première chose qui nous saute aux yeux c'est ces déchets éparpillés un peu partout autour des quartiers et semblant ne déranger personne.
Pendant la première semaine je n'arrêtais pas d'en parler avec mes amis et ma famille jusqu'à les irriter (l'émigré qui vient donner des leçons).
On m'a répondu que l'on avait d'autres chats à fouetter, d'autres m'ont expliqué que la priorité aujourd'hui ce n'est pas "ton environnement" mais le casse croûte pour toute la famille.
Puis dix jours après, je me suis rendu compte qu'on pouvait s'habituer aux déchets et ne plus les voir. Etonnante découverte mais désolante ! Je ne les voyais plus ! Ils étaient bien là mais c'était devenu "normal" notre fameux "normal" anormal.

Plus sérieusement, cela ne peut pas continuer comme ça. Pensons à nos enfants, à la pollution de notre environnement, dans quel état allons nous laisser nos villes et nos terre à nos enfants ? Notre religions ne nous a pas apprit cela.
Les comités de quartiers devraient bouger, les mosquées devraient s'y mettre aussi et la ville de Guelma (Baladia) dont c'est la mission et je pense qu'en un trimestre nous rendrons à Guelma son beau visage et avec quelques bonnes volonté et bonnes idées on pourrait faire refleurir nos quartiers.

Alors restons vigilants il ne faut pas se laisser endormir par l'habitude, ne nous habituons pas aux détritus et aux déchets.

Pauvres ou riches qu'importe mais propre mon frère ! propre !

Jamal ZAIMIA

Posté par Jamal ZAIMIA, Rédacteur

Faire un commentaire

Envoyer

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à en envoyer un !