Où va l'escadron noir ?

Dimanche, 31 août 2008

La crise qui couve depuis bien longtemps au sein de l'escadron noir de GUELMA n'est visiblement pas près de prendre fin.

En 2008, on compte plus de 20 joueurs de Guelma (Ziaya(ESS), Kara I (CABBA), Kara II (USMS), Saïdi (CAB), Hamami(ASK)...) évoluant ailleurs.
N'étant pas considérés à leur juste valeur, ces joueurs ont préféré s'exiler et font ainsi les beaux jours d'autres équipes. C'est l'une des principales raisons au déclin qui atteint son paroxysme avec l'historique rétrogradations du ESG.
Cette situation délicate de l'espérance de Guelma de par sa relégation en division inférieure nécessite une mobilisation réelle de toute la population guelmoise.

L'ESG est confrontée à un problème de compte bloqué qui paralyse le club sans que personne ne réagisse, comme si la descente du club n'a pas suffi.
Est-il concevable que nombreux clubs, vantés par leur politique de formation de grands talents, n'ont pas bénéficié du don d'un car, alors que d'autres roulent sur l'or ?? Le football guelmois a besoin de dirigeants compétents, crédibles, solvables et possédant leurs propres relations, ne serait-ce que pour conquérir les sponsors.
Là, on revient donc au coeur du problème et à cette absolue nécessité de changer les mentalités.
A ce rythme, le football à guelma risque de disparaître totalement de l'élite en raison de tous ces paramètres et ceux qui se sont transformés en pilleurs de clubs devront savoir qu'il est grand temps de changer dans ce drôle de «métier».
Car, il faudra faire la nuance entre servir et se servir.

Heureusement, personne ne peut effacer l'histoire qu'ils ont ternie.

Attaf BOUFELFEL

Posté par Attaf BOUFELFEL, Rédacteur

Faire un commentaire

Envoyer

Commentaires

1 commentaire

l'espérance sportive de Guelma ou l'escadron noir de Guelma club au passe glorieux des moudjahidines et chouhadas: les frères Abda, Souidani Boudjemaa, Hacene Harche, les Seridi, les Dafri ect.....cette équipe a passé des moments très difficiles l'année écoulée, notamment avec la relégation en division régional ligue de Annaba par un enfant du club Bouzid Chekati, alors que personne n'a osé parler de cette catastrophe sportive aucun homme ni membre de l'association ou de l'assemblée générale ou bien un élu député ou sénateur moins de l'APW ou bien de la commune de Guelma ville du 8mai 45 et du défunt président houari Boumediene.

La saison sportive 2007/2008 restera dans les mémoires des fideles supporters de l'escadron noir de Guelma, qui était sans hommes cette saison car

le président Chekati a voulu travailler seul, le moral des gens a même touché le fond car la situation dans laquelle se trouvait l'équipe prestigieuse n'est pas prés de voir le bout du tunnel même avec le nouveau président élu dernièrement Mohamed Harhouz aujourd'hui les anciens joueurs ont quittes sans aucune raison peut être à cause de l'argent comme a déclaré le nouveau président lors de sa démission dans un journal local arabophone alors qu'il est élu par la majorité des membres de l'assemblée il y’a à peine un mois de son élection devant les représentants de la direction de la jeunesse et des sports de Guelma lui qui a promis de construire une bonne et grande équipe qui jouera les premiers rôles durant la saison prochaine inchallah !
Est ce le bon démarrage monsieur Harhouz?

Commentaire de Mourad BOUDEFFA. Lundi, 1 septembre2008